TOUTE L'ACTU >

📸 Pari Sport 24 à Abbeville & Interview de T. Jordier

L'événement Pari Sport 24 a pour objectif de faire découvrir les disciplines sportives olympiques, en vue des Jeux 2024.
Organisé cette année à Abbeville, il a été réalisé l'année dernière sur Amiens et devrait l'être sur Peronne l'année prochaine, dans une volonté d'offrir cette initiation olympique sur différents sites du département.
L'événement se fait en deux jours : un premier consacré aux scolaires accueillant des classes d'écoles primaires et un second ouvert au grand public.

Consultez l'album de l'évènement

Cette année, le 1er jour était dédié aux scolaires avec une quinzaine d'ateliers. Plus de 300 écoliers étaient présents et chaque groupe est passé sur 4 disciplines différentes (et/ou l'atelier Somme 24 de rencontres avec les athlètes de haut niveau).
La seconde journée était construite de manière similaire avec différentes disciplines sportives et un stand Somme 24 mais sans rotations de groupes puisque l'accès était libre.
Les fortes averses du matin, rendant certains ateliers impossibles, et le vent annoncé dans l'après-midi nous ont forcé à mettre fin prématurément à la manifestation.


Thomas Jordier, Cap sur Paris 2024

A l'heure actuelle, le spécialiste du 400m Thomas Jordier (Amiens UC), est sûrement l'athlète samarien le plus réputé.
En effet, Thomas Jordier a participé aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, à ceux de Tokyo en 2020 mais également à des championnats du monde ou européens en 2022. C'est ainsi que cet été, à Munich, il a remporté la médaille de bronze avec l'équipe de France au 4x400m et ces performances l'autorisent à penser qu'il participera à ses troisièmes J O à Paris en 2024. Ils sont en effet très rares ceux qui dans notre département peuvent se vanter d'avoir disputé trois Jeux Olympiques.

Thomas Jordier figure aussi sur la liste des athlètes qui figurent dans le Club Somme 24 tel que l'a souhaité le Conseil Départemental. Il s'agit d'une excellente initiative et ces athlètes sont par contre retenus pour aller porter la bonne parole dans les écoles mais aussi comme cela était l'autre jour à Abbeville ou à, être les parrains de la journée Pari Sport 24 qui est organisée conjointement par le CDOS, le Département et l' USEP.
Sans oublier la municipalité d'Abbeville qui avait bien fait les choses puisqu'il fallait accueillir environ 280 élèves représentant une quinzaine de classes. La plupart de ces jeunes élèves ont découvert des disciplines.

Thomas Jordier n'était pas seul puisque durant cette journée, ont été à ses côtés Kevin De Witasse-Thezy, Jade Psonka, Erika Sauzeau et Thomas Le Pape, autres membres du Club Somme 24 et qui au fil des mois ont appris à se connaître et à s'"apprécier. Durant toute la journée, ces athlètes ont répondu aux questions parfois inattendue des écoliers. On a même vu Thomas Jordier se prêter aux séances de l'entrainement en courant avec les jeunes. Et avec le sourire de surcroit..



Tout pour 2024
Avec Thomas Jordier, nous avons fait le point sur la saison qu'il vient de réaliser et surtout le grand objectif qui l'attend en 2024. Avant de quitter le matin même son appartement (il réside dans la région parisienne), Thomas avait dû satisfaire à un contrôle anti-dopage.

"Venir à la rencontre des jeunes, cela me plait, dit-il. Cette année, en raison de petits problèmes de santé, je n'ai pu être souvent parmi eux. C'était compliqué mais j'aime être au contact des gens jeunes et moins jeunes qui aiment le sport.
Le Département de la Somme a pris une bonne décision en nous réunissant dans le club Somme 24 et de notre côté, nous nous efforçons de le suivre au maximum. 2022 restera une bonne année même si au début, c'était compliqué. A Munich, nous avons obtenu le bronze et nous avions auparavant participé à la finale des championnats du monde aux Etats Unis.
Cette médaille de bronze est une pierre que nous mettons dans l'édifice dans le cadre de 2024.qui approche à grands pas. J'ai repris l'entrainement le mardi 26 septembre et je vais continuer même si je sais que l'hiver sera très long. L'année 2023 s'annonce également importante. Pour l'instant, je m'entraine en Ile de France à l'INSEP et à Fontainebleau mais je me suis juré que je ferais prochainement et régulièrement l'aller et retour vers Amiens.
Mon club l'Amiens UC est revenu dans le Top 8 des clubs français. C'est un club bien géré, un club familial et qui aime ses athlètes. Et cela se ressent lors des Interclubs
".


Nous posons ensuite la question qui peut froisser surtout en ce moment: est-ce que Thomas Jordier qui a 28 ans et qui est père de famille, pense à l'après JO?
"Je ne vais pas me cacher. Je suis en fin de carrière et bien sûr que j'y pense. Je sais que la situation devrait se décanter dans l'avenir. Je vais passer mes diplômes pour être préparateur physique car je veux rester dans le sport qui est le domaine dans lequel je m'exprime le mieux.. Je suis quelqu'un qui s'est fait tout seul et j'avoue que jusqu'à présent je n'avais pas trop pensé à l'après."
L'interrogation de Thomas Jordier n'est pas un cas unique car d'ores et déjà, ils sont nombreux ceux qui ignorent totalement ce qu'ils feront après les Jeux de Paris.

Lionel Herbet



RECHERCHE



CONTACT

somme@franceolympique.com



Tél : 03 22 47 34 96

Réservation de Salles



Planning Décembre

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.

Réseaux Sociaux

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...