TOUTE L'ACTU >

HOMMAGE, LE DOJO D'AMIENS PORTERA LE NOM DE MICHEL BOURGOIN…




Amiens est une terre de champions et nos élus savent rendre hommage à ceux qui nous ont quittés.

Ces derniers temps, nous avons signalé que des rues de la ville portaient le nom d'André Grillon, ancien entraîneur de l'Amiens SC et de l'équipe de France ayant participé aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968; Jacky Braun ancien joueur de l'Amiens AC et surtout entraîneur de l'équipe de France espoirs, Hugues Jullien dont le terrain annexe du stade Moulonguet lui a été dédié, Daniel Senet dont la salle de sport à l'Université de Picardie porte aussi le nom, l'ancien champion de boxe Jacques Bataille et les dirigeants Albert Labaume tennis de table et Serge Frigul UFOLEP et USEP.

Récemment, nous avons appris que le Dojo d'Amiens qui se trouve dans la Maison des Sports permettra d'honorer la mémoire d'un immense champion et entraîneur : Michel Bourgoin.

Michel Bourgoin a été l'homme qui a popularisé le judo dans notre région et là haut, il va apprécier que ses successeurs aient pensé à lui alors que nous sommes à deux ans des Jeux de Paris en 2024.

De plus, ce Dojo Michel Bourgoin verra avant les Jeux, les Japonais et peut-être d'autres qui s'entraineront et prépareront ce grand rendez-vous.
Un palmarès exceptionnel

Michel Bourgoin qui nous a quittés voici un peu plus d'un an, possède un palmarès exceptionnel. Il a été cinq fois champion de France par équipes et deux fois champion d'Europe par équipes. Il a été aussi arbitre international.

Mais c'est en tant que conseiller technique régional en Picardie de Picardie durant 33 ans qu'il s'est distingué.
Au point qu'il a été honoré comme rarement cela se fait dans le monde du judo. Après avoir été 1er Dan en 1956, il devait être nommé 8e Dan le 3 décembre 1993.

Etre 8e Dan en France, est relativement rare.

Demandez à ces jeunes judokas qui rament rien que pour décrocher le 1er dan.

Dans sa riche carrière, il a rencontré le célèbre champion Geesink qui, à son époque, avait été le premier à battre chez eux les Japonais.
Quand il est parti en retraite en 1998, Michel Bourgoin qui fut sûrement le CTR ayant eu la plus longue carrière laissait à son successeur une Ligue de Picardie en plein essor.

Il a été aussi le créateur du club Picardie-Judo à Amiens et son grand regret est de n'avoir jamais pu participer aux Jeux Olympiques.

Nul mieux que Michel Bourgoin ne méritait cet immense honneur : celui de voir son nom associé au Dojo d'Amiens.

Lionel Herbet



RECHERCHE



CONTACT

somme@franceolympique.com



Tél : 03 22 47 34 96

Réservation de Salles



Planning Septembre 2022

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.

Réseaux Sociaux

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...