TOUTE L'ACTU >

ÉRIKA SAUZEAU REUSSIT LA PASSE DU RECORD DE FRANCE ET RECORD DU MONDE…



Lors de la dernière assemblée générale du CDOS dont elle était l'invitée d'honneur en tant que médaillée de bronze aux Jeux paralympiques de Tokyo, la rameuse Erika Sauzeau avait promis de revenir dans ces lieux, afin de s'attaquer à deux records sur ergomètre sur la distance de 10km. Jusqu'à présent, il n'y avait pas de record de France alors qu'au niveau mondial, la Hongroise Ana Czika l'avait établi avec 1h16... Pour les profanes, il s'agit de répéter les mêmes gestes que sur l'eau.

C'est évidemment l'entraînement qu'effectue le rameur, l'hiver quand les conditions atmosphériques ne sont pas bonnes. Ce jeudi matin, Érika Sauzeau qui est licenciée au Sport Nautique d'Amiens, avait bien préparé son affaire.
Au niveau de sa condition physique elle était au top et elle avait eu le bon goût de faire participer des enfants qui défendaient les couleurs de leur établissement scolaire.
Ainsi, nous avions des jeunes élèves de l'école primaire d'Ailly sur Noye, du collège d'Acheux en Amiénois, du collège Auguste Janvier, du collège Arthur Rimbaud, collège Sagebien et le collège Jean Marc Laurent. Mais alors qu'Erika était seule, les jeunes pouvaient se relayer et ils étaient six par équipe. Cette tentative s'est soldée par un double record : record de France et record du monde dans le temps de 43'17".



Ce record a été battu dans une ambiance plus que chaleureuse et on se serait cru à la Licorne quand l'ASC marque un but.
Érika Sauzeau était évidemment heureuse après ce record qui a été battu sous les yeux de Margaux Delétré chargée des sports au
Conseil Départemental, Guillaume Duflot responsable des sports à Amiens Métropole et Claude Hatte vice-président du CDOS qui palliait l'absence du président Glavieux indisponible.
Grâce à ce record, la Maison des Sports à Amiens est désormais plus connue du grand public...



Après avoir remercié le public qui était venu l'encourager et aussi les élèves des coll-ges,Erika Sauzeau a répondu aux médias:
" Ce résultat est dû à l'entrainement que je me suis imposé mais aussi aux enfants qui se trouvaient dans la salle et qui m'ont été d'un précieux concours.
Cela m'a motivé d'autant qu'ils m'annonçaient ma situation régulièrement.
Je n'entendais rien malgré le bruit.

Mon principal adversaire était ...moi-même et le chrono.

C'est différent par rapport aux Jeux à Tokyo mais au Japon, il n'y avait pas de public".
Erika Sauzeau va reprendre l'entrainement car se profilent les championnats du monde en Pologne dans trois semaines. En attendant évidemment les Jeux de 2024. Pour le moment, la rameuse du SNA ignore comment les équipes seront constituées.
"Je me prépare à toutes les éventualités" a-t-elle conclu.

Lionel Herbet



RECHERCHE



CONTACT

somme@franceolympique.com



Tél : 03 22 47 34 96

Réservation de Salles



Planning Novembre - Décembre

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.

Réseaux Sociaux

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...