TOUTE L'ACTU >

JOURNÉES DES DROITS DES FEMMES : LE CDOS MET HUIT SPORTIVES À L'HONNEUR

Marcel Glavieux le président du CDOS a ouvert le débat en présence de plusieurs membres du CDOS mais aussi du conseil départemental.

"La femme est donc mise ce jour à l'honneur.

C'est une première pour ce qui concerne le CDOS. Nous avons voulu profiter des circonstances actuelles. Cette journée a pour but de reconnaître les droits des femmes, de mettre un frein aux inégalités qui existent entre elles et les hommes".

Pourtant, la période actuelle n'est pas facile et le président Glavieux avait le drapeau ukrainien autour du cou. Histoire de rappeler que sa maman était ukrainienne.

Dans son discours, le président du CDOS a souhaité que désormais il y ait égalité entre les hommes et les femmes et rappelé que la France avait créé en 1982, la Journée des Droits de la Femme.

Chaque comité directeur d'une discipline affiliée au CDOS a été sollicité et finalement ce sont huit femmes, jeunes ou expérimentées qui sont venues expliquer leur engagement, leur passion et le message adressé à l'assistance.

Stéphanie Normand (ballon au poing)



"Très tôt, j'ai voulu jouer au ballon au poing dans mon club à Terramesnil.
Mais j'ai été victime d'un accident de circulation et j'ai donc dû devenir arbitre tout en m'investissant dans mon club
Cela fait aussi cinq ans que je suis membre de la Fédération française.
En tant qu'arbitre, je n'ai jamais connu des problèmes d'incivilités".

Mélanie Lecocq-Houdemont (voile)



"J'ai dans un premier temps pratiqué la boxe anglaise, la boxe française et même le karaté.
Et puis, j'ai découvert la voile grâce à internet.
Cela m'a plu et j'ai signé une licence dans le club du président Joliveau à Argoeuves
Je note que dans ce sport, il n'y a pas beaucoup de jeunes".
Mélanie est jeune, 19 ans et il semble qu'elle veuille plus tard, embrasser une carrière ayant un point commun avec la voile.

Sylvie Sylvestre (football)



"J'ai d'abord joué dans l'équipe féminine de Camon puis dans le club, je suis devenue dirigeante.
Mon fils a eu une carrière très honorable puisqu'il a joué en National à Boulogne et je le suivais régulièrement.
Je suis devenue ensuite présidente du club des supporters de Camon puis secrétaire générale du district de la Somme. Aujourd'hui, je suis même déléguée lors de rencontres de jeunes du championnat de France.
Je suis aussi conseillère municipale à Camon mais je dois reconnaitre que c'est compliqué d'avoir des jeunes dans les clubs.
Je leur lance du reste un appel: venez nous rejoindre".

Maryse Mallet (pétanque)



"J'ai découvert la pétanque sur le tard grâce .. à mon nouveau compagnon.
J'ai pris une licence dans mon club à Corbie puis sollicité par le président Dany Tonneau, je suis entrée dans le comité de la Somme. Je suis aussi présidente de mon club à Corbie et j'ai surtout voulu me rendre utile".

Claudine Courtonne (handball)


"Je suis arrivée dans mon club à Albert en 1988.
Je suivais surtout mon fils et en 2000, je suis arrivée au comité de la Somme de handball.
Je n'ai jamais connu de problèmes au comité d'autant que les femmes sont de plus en plus nombreuses à siéger".
Présent dans la salle, Claude Hatte, figure historique du handball, a insisté sur le fait que le handball avait été le premier sport en France à adopter la véritable égalité entre les hommes et les femmes, ne serait-ce qu'au niveau des primes fédérales qui sont exactement les mêmes.

Elisabeth Desaint (randonnée pédestre)


"Je suis chargée de l'animation de la randonnée et de la marche nordique.
Je suis aussi baliseuse. Je trouve un vrai bonheur à entretenir les relations entre les clubs, à proposer des voyages et accepter les bénévoles.
Tout cela me prend beaucoup de temps car par exemple, au mois de janvier, j'ai été occupée 82 heures.
Je suis secrétaire du comité régional de randonnée et présidente de mon club à l'ASPTT Amiens.
Mais à vrai dire, être présidente ne m'intéresse guère car je préfère être sur le terrain".

Céline Authier (plongée)


"D'abord, je précise qu'il n'est pas nécessaire de savoir nager pour pratiquer la plongée.
Respirer sous l'eau est la clé et depuis mes débuts, lors d'un baptême, j'ai progressé.
J'ai aussi participé à la vie de mon club à Amiens
Je me suis aussi investie au sein du comité de la Somme dont je suis aujourd'hui la secrétaire adjointe. Les femmes sont de plus en plus nombreuses et nous avons créé un collège féminin et nous proposons des baptêmes qui obtiennent un réel succès"

Marie Claude Baudelet (gymnastique)


"Je suis venue au sport par l'intermédiaire de l'UNSS car j'étais prof d'EPS.
J'ai d'abord pratiqué le volley-ball à Longueau qui a évolué au niveau national.
Aujourd'hui, je suis au club de gymnastique de l'ESCLAM dont je suis la vice-présidente et qui compte 700 licenciés de tous âges avec 25 équipes hommes et femmes et 200 licenciés qui pratiquent la compétition. Les jeunes filles sont en majorité.
Ces licenciés s'entrainent environ 12 heures par semaine et nous avons des bénévoles mais aussi six salariés
Enfin, récemment, nous avons créé un atelier éveil dans le quartier proche du siège de notre club Longueau-Amiens Métropole".

A signaler que les huit femmes présentes lors de cette soirée-débat ont reçu un trophée et un bouquet.

Marcel Glavieux et ses collègues avaient donc souhaité que cette fête soit la mieux réussie. Et ce fut le cas.





Lionel HERBET





RECHERCHE



PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

NOUVEAU !

TWITTER DU C.D.O.S. SOMME

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

FLASH INFO MARS 2022

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR TÉLÉCHARGER

INFOS C.N.O.S.F.

LES STATUTS DU C.D.O.S. DE LA SOMME...

Cliquez ci-dessous pour les consulter...

C.R.I.B. DE LA SOMME

PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

Plaquette terre de Jeux 2024

SPORT ET PARTAGE...


Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

"LA SOMME DES OLYMPIQUES"

DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...