BILAN DES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO, 2024 VA VITE ARRIVER CAR LA FRANCE DOIT SE MOBILISER…

Avec une fin exceptionnelle pour nos équipes de handball (messieurs et femmes), le volley-ball dont c'était une grande première, l'excellent comportement de nos deux équipes de basket, on peut affirmer que les Jeux Olympiques se sont terminés en apothéose pour la France.

Mais quand on regarde un peu plus loin, on constate que la France n'a pas obtenu les résultats escomptés et qu'il faut remonter à Barcelone pour trouver un bilan aussi moyen.

La France a brillé à Tokyo certes moins que ce que nous espérions mais il faut insister sur les progrès exceptionnels de certains pays. Notamment l'Italie en athlétisme avec l'or au saut en hauteur et le 100m. et cette première médaille d'or pour le triple sauteur du Burkina qui vit dans le Nord de la France.

Quand on y regarde de plus près, force est de constater que les grandes disciplines sont passées au travers puisque l'athlétisme et la natation n'ont ramené qu'une seule médaille d'argent, que la boxe, le cyclisme sur route sont revenues bredouilles.

Dans les sports co, le premier de par son passé et le nombre de licenciés soit le football a énormément déçu.
Pire, ce fut une véritable humiliation et Claude Onesta n'a pas hésité à mettre les dirigeants devant leurs responsabilités.

Alors faut-il être optimiste pour Paris dans trois ans?
Claude Onesta l'ancien entraîneur de l'équipe de France de handball et devenu le patron de la Haute Performance du sport français tient à relativiser les résultats et les évènements de Tokyo:
"Personne ne doit s'arrêter au soir de Tokyo" dit-il

Il est donc inquiet et en totale contradiction avec les propos tenus par le Ministre de l'Education Nationale et du Sport M. Blanquer.
Celui-ci a tenu des propos qui ont été immédiatement stigmatisés car il a affirmé que les résultats de Tokyo étaient dus au fait que le sport était pratiqué très tôt dans les écoles.

Le basketteur Evan Fournier lui a répondu et il affirme à juste titre prétend que ces résultats sont dus aux athlètes bien sûr mais surtout aux clubs et dirigeants bénévoles des disciplines.

Le sport à l'école?
Le débat est ancien et depuis toujours, le sport à l'école a été un vrai cache-misère.

On ne pratique pas suffisamment le sport dans nos établissements scolaires et nous sommes bien placés dans notre département avec l'USEP. Récemment, à l'occasion de la Journée olympique qui s'est déroulée à Samara, le responsable départemental M.Dordain indiquait que le sport scolaire n'était guère répandu.

Tout commence pourtant à l'école et il faudra une politique offensive non seulement de la part de l'Etat qui devra mettre les moyens financiers et humains mais aussi que le message soit bien perçu par les parents.
Beaucoup sont encore à penser que le sport à l'école, ce n'est pas le plus important pour leurs enfants.

Tous ceux qui sont devenus des champions ne doivent rien à l'école mais à totu un monde de bénévoles, d'éducateurs qui œuvrent au quotidien pour promouvoir le sport et leur discipline.

Nous partageons pleinement les propos d'Evan Fournier et espérons une vraie prise de conscience dans nos écoles, collèges etc car Paris c'est déjà demain.

Lionel Herbet

RECHERCHE



PROGRAMME DE FORMATION 2021 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

LES STATUTS DU C.D.O.S. DE LA SOMME...

Cliquez ci-dessous pour les consulter...

C.R.I.B. DE LA SOMME

NOUVEAU !

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

Plaquette terre de Jeux 2024

SPORT ET PARTAGE...


Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

"LA SOMME DES OLYMPIQUES"

DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...