TOUTE L'ACTU >

SOUVENIRS OLYMPIQUES, L'ENIGME ALBERT CORAY TOUJOURS PAS RESOLUE .. 120 ANS APRES..



Dans notre livre LA SOMME DES OLYMPIQUES paru juste avant les Jeux de Londres en 2012, nous avions consacré une page à un athlète qui avait participé aux Jeux Olympiques de .. Saint Louis aux Etats Unis en ... 1904.

C'est bien loin évidemment.
Cet athlète, écrivions nous, s'appelait Albert CORAY et à Saint Louis, il avait disputé le marathon et y avait pris la deuxième place.
Soit la médaille d'argent.

A l'époque, Coray se faisait passer pour un athlète américain car l'histoire raconte qu'en cette année 1904, la France n'avait envoyé aucun athlète de l'autre côté de l'Atlantique.

Longtemps, Albert Coray put arguer du fait qu'il était Américain jusqu'au jour où un chercheur M. Alain Bouille était parvenu à démontrer que cet athlète était bien de nationalité française mais qu'il avait une licence au club Chicago Athlétic Association.
Pendant 80 ans, au palmarès des Jeux, il était bel et bien indiqué que Coray était américain et c'était donc une erreur.

Alain Bouille effectua des recherches très fouillées au terme desquelles, il s'avérait qu'Albert Coray était citoyen français et surtout né à .. Amiens le en 1881. Avant les Jeux de Saint Louis, Albert Coray avait gagné une course de 144 km entre Rennes et .. Rennes et ensuite, il avait terminé 7e de Paris-Buffalo. Il disputa aussi de nombreux marathons tant dans les rangs amateurs que professionnels.

Après avoir effectué son service militaire en France, Coray disparaissait des radars dès l'année 1903 car il était parti s'installer aux Etats Unis à Chicago.

A l'époque de la rédaction du livre, nous pensions que l'histoire de Coray était véridique même si à la Mairie d'Amiens, on n'avait pas retrouvé sa trace notamment au service de l'Etat Civil.

Autre version de ce que nous pourrions appeler le roman Albert Coray et qui nous parvient de Meursault, une cité très connue pour ses vignobles.
En effet, des recherches ont eu lieu à l'initiative d'un conseiller municipal de Meursault.

Il est d'abord écrit COREY avec un E et on apprend qu'il est né le 16 avril 1878 et qu'il est décédé le 3 août 1926.

Le futur médaillé olympique quitte la France en 1903 et devient à Chicago .. briseur de grèves.

Dans sa famille, personne n'a jamais entendu parler de lui et c'est quand même une histoire tout à fait extraordinaire.

L'énigme Albert Coray reste donc à résoudre et peut-être y parviendrons nous avant les Jeux de Paris en 2024.

Lionel Herbet



RECHERCHE



CONTACT

somme@franceolympique.com



Tél : 03 22 47 34 96

Réservation de Salles



Planning Décembre

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.

Réseaux Sociaux

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...