TOUTE L'ACTU >

ILS PARTENT LES UNS APRES LES AUTRES : RAYMOND KOPA EST DECEDE…

Triste début d'année avec la disparition de grands champions.
Le cyclisme avait perdu tour à tour Ferdinand KUBLER puis Roger WALKOWIAK, vainqueurs des Tours de France en 1950 et 1956. Et puis ce matin, à notre réveil, voilà que tombe une autre mauvaise nouvelle. Raymond KOPA est décédé à son tour. Il avait 85 ans et il s'était retiré en Corse.

Raymond KOPA fut le premier joueur français à porter le maillot du Real de Madrid avec qui il a remporté trois fois la Coupe d'Europe. Il a aussi été celui qui a emmené l'équipe de France vers la troisième place à l'occasion du championnat du monde de 1958 en Suède.

Nous étions jeunes à l'époque et un peu partout en France, les télévisions se développaient dans les foyers.

Nous avons le souvenir de nous être retrouvés dans une maison de Picquigny afin de suivre la fameuse demi-finale qui avait vu le Brésil, emmené par PELE, s'imposer face à la France qui avait une grosse excuse puisque Robert JONQUET qui jouait au poste de défenseur central, avait été victime d'une grave blessure.

A l'époque, les changements de joueurs n'étaient pas autorisés et la France avait terminé à 10. En 1958, l'équipe de France était dirigée par Paul NICOLAS qui avait joué à .. Amiens avant la guerre.

Raymond KOPA possédait une grande personnalité. Il avait eu le courage de s'opposer au sélectionneur Georges VERRIEST et il avait claqué la porte de la sélection nationale.
Nous n'avons pas eu la chance de voir jouer KOPA car lorsque le Stade de Reims était venu disputer un match de coupe de France au stade Moulonguet à Amiens contre Bruay, KOPA ne figurait pas sur la feuille de match. Mais notre viel ami Jacques FALIZE eut plus de chance puisqu'en 1961, à Boulogne, l'équipe d'Amiens dont il était le capitaine, avait rencontré le grand Stade de Reims.

La photo a été immortalisée et elle nous montre la poignée de main KOPA-FALIZE avant le coup d'envoi du match. Ce matin, Jacques FALIZE qui est sensible, doit être bien malheureux.

Personnellement, nous avons rencontré Raymond KOPA à deux ou trois reprises. Des moments rares dans la vie d'un journaliste.

Ainsi en 1984, nous étions à la même table à l'occasion d'un repas organisé à Lille, dans le cadre du Championnat d'Europe de 1984 qui eut lieu en France et qui avait vu la victoire de la France contre l'Espagne.

La France dans les années 80, c'était Michel PLATINI. Raymond KOPA a été un immense champion. Aujourd'hui, il entre dans la Légende du Sport français.

Au revoir Raymond.

Lionel HERBET



  • TOUTE L'ACTU >
  • Formation Handisport et Sport Adapté: faciliter l'accès à la pratique sportive au plus grand nombre
  • Réunion du réseau Sport Santé Samarien à la Maison des Sports
  • Faites connaissance avec les Phryges !
  • Performance automnale des athlètes samariens
  • Club Somme 24 : soutien des athlètes et entretien avec Thomas le Pape
  • Erwan Konaté " Le saut en longueur, c'est quelque chose qui me donne envie d'avoir des ailes"
  • Nouveau lauréat du Challenge Robert Brandicourt
  • Manon PRUVOT, championne d'Europe Espoirs Féminins
  • RECHERCHE



    CONTACT

    somme@franceolympique.com



    Tél : 03 22 47 34 96

    Réservation de Salles



    Planning Décembre

    Pour plus d'informations, veuillez nous contacter.

    Réseaux Sociaux

    FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

    PROGRAMME DE FORMATION 2022 :



    DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...