ACTUALITÉ DES COMITES DÉPARTEMENTAUX > COMITÉ DÉPARTEMENTAL NATATION >

JEREMY STRAVIUS « JE SUIS BIEN A AMIENS ET JE M'Y PLAIS »…



Cela fait maintenant une dizaine d'années que Jérémy Stravius nage au plus haut niveau. Le nageur originaire d'Escarbotin, là où tout a commencé, ne compte plus les médailles glanées dans les grandes compétitions. Quelques semaines après les Jeux de Rio qui ne lui ont pas été aussi favorables qu'il ne l'espérait, Jérémy est venu, lundi soir, chez nos amis de France Bleu Picardie, afin de faire le point sur sa carrière.

Jérémy a 28 ans et certes, ce n'est pas un âge canonique pour un nageur mais il sait bien que les années lui sont désormais comptées.

Cela ne l'empêche toutefois pas, de penser à Tokyo et aux J.O. de 2020. Et s'il va effectivement à Tokyo, ce sera sous les couleurs d'Amiens.

« Je ne vous cache pas que j'ai été sollicité mais je suis bien à Amiens et je m'y plais ».

Voilà qui est clair.

Maintenant, Jérémy sait bien qu'il devra s'entrainer encore plus dur, se lever chaque matin à 6 heures et accumuler les kilomètres dans le bassin du Coliseum. Avec pour entraineur Yann Dubois puisqu'avec Michel Chrétien, il a été décidé de respecter une « coupure » au moins jusqu'à la fin de cette année.

Depuis son retour de Rio, Jérémy Stravius s'est mis au waterpolo. Il marque des buts et il attire du monde lors de chaque match. Il marque et se montre en tout cas plus adroit que Florent Manaudou qui, au handball, est beaucoup moins précis.

Pour revenir à la natation proprement dite, Jérémy va participer cette semaine à Angers aux championnats de France en petit bassin avec quatre épreuves individuelles (sans compter les relais) : 50 et 100m dos et papillon.

L'objectif est de se qualifier pour les championnats du monde au Canada en décembre.

Au fait, ne croyez surtout pas que Jérémy ne pense qu'à la natation. Il a un œil sur sa reconversion et aujourd'hui, il lui plairait d'ouvrir une salle de sport voire un circuit de karting. Mais cet hiver, Jérémy va se familiariser avec le ski et il va passer une semaine à la montagne.

« Je vis au jour le jour a-t-il glissé lundi soir dans l'émission la Tribune. Après Rio, j'avais besoin de souffler un peu mais tant que cela me plaira de nager le matin et de faire de la musculation l'après-midi, je continuerais ».

Lionel Herbet



  • TOUTE L'ACTU >
  • LA RENTREE AU C D O S : "NOUS ALLONS ETRE DANS LA GALERE"
  • HOMMAGE, LE JOUR OÙ SAMUEL PRÉVOT A PLEURÉ EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,,,
  • HISTOIRE : LE CHALLENGE DE L'EXPLOIT SPORTIF AVANT LE … CHALLENGE BRANDICOURT…
  • LE SPORT S'APPRÊTE À VIVRE DES JOURS DIFFICILES...
  • LES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO REPORTES EN 2021...
  • LE  C.D.O.S. SOMME OFFICIELLEMENT LABELLISE TERRE DE JEUX  2024...
  • DISPARITION, MICHEL HIDALGO AVAIT MIS FIN À 80 ANS DE DISETTE
  • HOCKEY EN SALLE - GRAINES DE CHAMPION…
  • RECHERCHE



    PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

    DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

    C.R.I.B. DE LA SOMME

    NOUVEAU !

    FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

    PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

    Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

    Plaquette terre de Jeux 2024

    SPORT ET PARTAGE...


    Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
    Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
    Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

    "LA SOMME DES OLYMPIQUES"

    DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


    CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...