ACTUALITÉ DES COMITES DÉPARTEMENTAUX > COMITÉ DÉPARTEMENTAL VOL LIBRE >

ASSEMBLEE GENERALE DU C D O S, QUAND HUBERT DESSAINT NOUS PARLE « D'UN AVION NOMME AMIENS »…




Au sein du CDOS, Hubert Dessaint est surtout connu comme étant le président de la Ligue de Picardie de vol libre. C'est aussi un passionné d'histoire et c'est ainsi qu'il a participé activement au Meeting aérien de Glisy l'an dernier.

Lors de la dernière assemblée générale du CDOS, Hubert Dessaint a tenu l'auditoire en haleine en développant le thème « Amiens ville anglaise durant la première guerre mondiale ».

Il a du reste édité un livre paru l'an dernier et cet ouvrage retrace tout simplement l'histoire de l'aviation durant le premier conflit mondial du siècle dernier. Il s'est surtout intéressé au parcours de Geoffrey de Havilland, fils d'un curé résidant en Angleterre. Très tôt, cet homme s'est passionné pour la mécanique et un jour, il a vu un ballon s'élevant dans le ciel avec une progression rapide et constante. Geoffrey de Havilland s'inspirait aussi de Jules Verne et il a construit dans un premier temps, une moto. Dès 1908 après avoir eu connaissance des exploits des frères Wright, il décidait que son avenir était dans l'aviation.

Il construisait ainsi son premier engin et bien que n'ayant jamais piloté de sa vie, il procédait lui-même aux essais de son premier avion le DH1.
La Grande Bretagne déclarait la guerre le 4 aout 1914 à l'Allemagne.

Geoffrey de Havilland qui était lieutenant de réserve était affecté à Aberdeen pour effectuer des surveillances anti sous-marines. C'est alors qu'il devait construire son premier avion.

Hubert Dessaint a beaucoup insisté sur cette notion : au début un avion ne devait servir que pour l'observation mais ajoutait-il, les pilotes n'ont pas écouté les généraux.
Après le DH1, arrivait le DH2 basé dès le 10 février 1916 à Bertangles. Par la suite, le DH4 considéré comme le meilleur bombardier de la première guerre mondiale était livré en mai 1917 à Villers Bretonneux. Le DH 10 était un bombardier bimoteur biplace, triplace et il fut baptisé « Amiens » le 6 mars 1918 en hommage à l'une des batailles décisives de la première guerre mondiale, la Bataille de la Somme et aussi en remerciement de l'accueil des Amiénois qui avaient accepté l'importante présence des forces aériennes anglaises dès le début du conflit.

Hubert Dessaint devait distribuer quelques savoureuses anecdotes sur ce qu'était la vie à Amiens à cette époque :
« Amiens était devenue une véritable ville anglaise. Il y avait des journaux anglais. On y jouait au football et surtout Amiens était devenu une ville de joie ».


Lionel HERBET



  • TOUTE L'ACTU >
  • LA RENTREE AU C D O S : "NOUS ALLONS ETRE DANS LA GALERE"
  • HOMMAGE, LE JOUR OÙ SAMUEL PRÉVOT A PLEURÉ EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,,,
  • HISTOIRE : LE CHALLENGE DE L'EXPLOIT SPORTIF AVANT LE … CHALLENGE BRANDICOURT…
  • LE SPORT S'APPRÊTE À VIVRE DES JOURS DIFFICILES...
  • LES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO REPORTES EN 2021...
  • LE  C.D.O.S. SOMME OFFICIELLEMENT LABELLISE TERRE DE JEUX  2024...
  • DISPARITION, MICHEL HIDALGO AVAIT MIS FIN À 80 ANS DE DISETTE
  • HOCKEY EN SALLE - GRAINES DE CHAMPION…
  • RECHERCHE



    PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

    DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

    C.R.I.B. DE LA SOMME

    NOUVEAU !

    FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

    PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

    Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

    Plaquette terre de Jeux 2024

    SPORT ET PARTAGE...


    Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
    Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
    Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

    "LA SOMME DES OLYMPIQUES"

    DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


    CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...