ACTUALITÉ DES COMITES DÉPARTEMENTAUX > COMITÉ DÉPARTEMENTAL CANOË-KAYAK >

CANOË - KAYAK : MAXIMILIEN DUVETTE VEUT PRIVILÉGIER LE SPRINT…




Maximilien DUVETTE était dans la salle lorsque le président du club de canoë-kayak de Picquigny Vieille-Somme Philippe VERMERSCH a donné lecture du rapport moral de la saison écoulée.

Evidemment, il y était question de celui qui, aujourd'hui, est la figure emblématique du club local : Maximilien DUVETTE.

« Je félicite Maximilien qui a décroché le titre de champion de France de fond à Libourne et a été vice-champion de France de vitesse en Handi-Kayak. Cette nouvelle discipline sera présente lors des prochains Jeux Olympiques de Rio en 2016 et nous comptons sur le courage et la persévérance de Maximilien pour représenter le club, le canton de Picquigny sur le nouveau continent ».

L'intéressé se montrait flatté de ces propos mais il répondait par la fidèlité qu'il a pour Picquigny Vieille-Somme.

« Bien sûr que j'ai assisté avec plaisir à l'assemblée générale de mon club à Picquigny. J'y suis fidèle à 100%.

« Quant à mes objectifs sportifs pour cette année, ils se résument au sprint et rien que cela.

« Je veux être champion de France et si possible intégrer l'équipe de France. Il faut bien évidemment que je m'entraine et que surtout, j'améliore mes points faibles.
« Mon lieu d'entrainement est le même toute l'année : sur le canal. Je pars de Glisy où j'habite et je descends sur Picquigny. Je suis toujours seul. »

Le sprint en deux phases sur 500m en équipage et 200 m en mono.

Au club, on aimerait que Maximilien fasse du fond mais lui n'entend s'adonner qu'au sprint. Il se montre même inflexible :
« Je ne pense pas faire le fond car ce n'est pas mon épreuve phare. Ce n'est pas non plus mon objectif premier. »

On remarquera en passant que Picquigny est un cadre unique surtout pour le slalom mais ce genre de discipline ne convient absolument pas à Maximilien et ce en raison de la prothèse qui ne lui permet pas de pagayer.

De plus en plus, Maximilien pense à Rio en 2016 et aux Jeux Olympiques. L'épreuve qu'il pratique (sprint) a en effet été inscrite au programme des Jeux. Maximilien fera tout pour décrocher une sélection.

« Je veux être le numéro un français. Mais il faut si possible que je trouve une maison qui se situerait non loin du canal et aussi décrocher un emploi ».
Actuellement, Maximilien en est réduit à faire « de petits boulots qui ne durent guère. « Il n'y a rien de concret et je cherche donc un emploi de longue durée », affirme-t-il.

On le lui souhaite sincèrement car avec un emploi sérieux, notre champion pourrait se préparer encore plus sereinement.


Lionel HERBET.



  • TOUTE L'ACTU >
  • LA RENTREE AU C D O S : "NOUS ALLONS ETRE DANS LA GALERE"
  • HOMMAGE, LE JOUR OÙ SAMUEL PRÉVOT A PLEURÉ EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,,,
  • HISTOIRE : LE CHALLENGE DE L'EXPLOIT SPORTIF AVANT LE … CHALLENGE BRANDICOURT…
  • LE SPORT S'APPRÊTE À VIVRE DES JOURS DIFFICILES...
  • LES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO REPORTES EN 2021...
  • LE  C.D.O.S. SOMME OFFICIELLEMENT LABELLISE TERRE DE JEUX  2024...
  • DISPARITION, MICHEL HIDALGO AVAIT MIS FIN À 80 ANS DE DISETTE
  • HOCKEY EN SALLE - GRAINES DE CHAMPION…
  • RECHERCHE



    PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

    DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

    C.R.I.B. DE LA SOMME

    NOUVEAU !

    FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

    PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

    Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

    Plaquette terre de Jeux 2024

    SPORT ET PARTAGE...


    Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
    Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
    Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

    "LA SOMME DES OLYMPIQUES"

    DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


    CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...