TOUTE L'ACTU >

LE C.D.O.S. SOMME SE FÉLICITE DES RÉSULTATS DE JEREMY STRAVIUS...



Il est incontestablement l'homme très fort de la natation française cette saison. Hier, le Picard Jérémy Stravius a démarré les Mondiaux de Barcelone de la meilleure des manières, avec l'or sur le relais 4 x 100 m nage libre. Un titre conquis dans la douleur grâce au nageur amiénois, auteur d'un finish fabuleux.

Après un départ poussif de Yannick Agnel, qui passe le témoin à Florent Manaudou en septième position, Stravius a été mis en orbite par le chrono exceptionnel de Fabien Gilot. Le doyen de l'équipe (29 ans) a réalisé un temps hors du commun de 46''90, soit un centième de moins que le record du monde de la distance en individuel (46''91 par Cesar Cielo en 2009).

Placé en quatrième position, Jérémy Stravius a pris les choses en mains, et amené sur un plateau le seul titre qui manquait au palmarès du relais tricolore. « Avant de plonger, je suis confiant. Je sais qu'on a mal démarré mais on n'est pas trop loin. J'ai réussi à nager intelligemment, détaille Stravius. Je garde mon calme sur le premier 50, je sors une grosse coulée au virage car je sais que c'est mon point fort, et à 15 mètres, je vois qu'on est quatre sur la même ligne, donc je m'arrête de respirer sur la fin pour faire augmenter la fréquence. »

« Revanche sur moi-même »

Impressionnant, Stravius coiffe sur le fil les Américains et les Russes pour un remake du podium des J.-O. de Londres. « On parlait beaucoup d'eux en tant que favoris, et on a pu se préparer sans pression, poursuit le nageur. Ça fait du bien au moral. En décrochant ma place dans ce relais, j'ai pris une revanche sur moi-même et sur ma mauvaise saison dernière. Maintenant, il reste à savourer. »

Une satisfaction qui sera de courte durée puisque Stravius replonge dans la piscine barcelonaise dès ce matin, avec les séries et les demi-finales du 100 m dos, son épreuve de prédilection. Auteur de la meilleure performance mondiale de l'année, il espère encore marquer les esprits. « En individuel, c'est très différent, on se tient dans un mouchoir de poche, et ça dépendra de la forme du moment. J'ai souffert sur les derniers mètres aujourd'hui (ndlr : hier) mais ça devrait aller. En général, mon pic de forme arrive un peu après le début de la compétition. »

Une bonne nouvelle pour une belle moisson de médailles ?

Courrier Picard



  • TOUTE L'ACTU >
  • LA RENTREE AU C D O S : "NOUS ALLONS ETRE DANS LA GALERE"
  • HOMMAGE, LE JOUR OÙ SAMUEL PRÉVOT A PLEURÉ EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,,,
  • HISTOIRE : LE CHALLENGE DE L'EXPLOIT SPORTIF AVANT LE … CHALLENGE BRANDICOURT…
  • LE SPORT S'APPRÊTE À VIVRE DES JOURS DIFFICILES...
  • LES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO REPORTES EN 2021...
  • LE  C.D.O.S. SOMME OFFICIELLEMENT LABELLISE TERRE DE JEUX  2024...
  • DISPARITION, MICHEL HIDALGO AVAIT MIS FIN À 80 ANS DE DISETTE
  • HOCKEY EN SALLE - GRAINES DE CHAMPION…
  • RECHERCHE



    PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

    DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

    C.R.I.B. DE LA SOMME

    NOUVEAU !

    FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

    PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

    Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

    Plaquette terre de Jeux 2024

    SPORT ET PARTAGE...


    Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
    Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
    Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

    "LA SOMME DES OLYMPIQUES"

    DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


    CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...