TOUTE L'ACTU >

LE CDOS ENTRE DANS LA MAISON DES SPORTS AU N°2, RUE LESCOUVE BAT B - AMIENS





Ce lundi 1er juillet, le comité directeur du C D O S Somme tient une réunion au
sein du nouveaux bâtiment de la Maison du Sport à Amiens. Il nous a paru
intéressant de revenir en arrière et d'expliquer que cette construction n'a pas été
un long fleuve tranquille et que bien des obstacles, se sont dressés devant le CDOS Somme.

LA MAISON DES SPORTS, l'Arlésienne est devenue réalité




L'Arlésienne est devenue Réalité. La Maison des Sports tant espérée par le monde
sportif a enfin vu le jour mais il faut reconnaître qu'elle fut source de
problèmes, de soucis. Heureusement, aujourd'hui, tout est oublié.

En ce premier jour de juillet 2013, le président du C D O S Marcel GLAVIEUX, ses
collègues du comité directeur sont heureux de prendre enfin possession d'un bâtiment
dont on peut affirmer qu'il a sa place, toute sa place, dans le paysage sportif de
notre département et même de la région.

Au fait, comment a germé l'idée dans la tête de nos prédécesseurs, de bâtir une
Maison des Sports ?

Cela remonte tout juste à une trentaine d'années mais cela ressemble à la
préhistoire du sport. C'est court mais long à la fois.

Alors, ayant vécu cette période en tant que journaliste sportif, nous avons une
pensée pour Roland DUPORT qui était alors le conseiller technique départemental de
handball et coule aujourd'hui des jours paisibles de retraité.

Au début des années 70, le CROS de Picardie venait de se constituer. Son premier
président fut Jean TROGNEUX d'Amiens, par ailleurs président de la Ligue de
Picardie de tennis.

Dans toute la France, les comités régionaux olympiques et sportifs se créaient et
c'est ensuite que les comités départementaux voyaient le jour. Dans la Somme,
c'était vraiment le démarrage du mouvement dont le véritable instigateur aura été
Julien BURNAY qui fut un grand personnage du monde sportif.


Avant d'être le patron du centre omnisports Pierre de Coubertin (devenu aujourd'hui
le Coliseum), Julien BURNAY fut président de plusieurs sections sportives d'Amiens
comme la natation, le hockey sur glace, le tennis de table. Un grand Monsieur du
sport, récemment disparu.

« Au départ, se souvient Roland DUPORT, on ne parlait pas encore de Maison du Sport.
Julien BURNAY devait être à l'origine de la création d'un CDOS. Nous nous sommes
retrouvés quelques uns pour finaliser le projet qui était encouragé par la Direction
Départementale de la Jeunesse et les Sports. Il y avait MM. LECONTE et ROGGEMANS.
L'assemblée constitutive devait se faire à Roye. Et je me suis retrouvé premier
président du CDOS. Nous n'avions pas de budget. Notre première manifestation fut une
présence active à une fête des sports de la ville d'Amiens alors dirigée par René
LAMPS. Cela remonte à plus de trente ans. Que de chemin parcouru depuis ! ».

De fait, le CDOS a tout juste trente ans puisqu'il a été officiellement déclaré à la
Sous- Préfecture d'Amiens le 23 septembre 1983 avec publication au Journal officiel
le 9 octobre 1983.

Après Roland DUPONT, le président suivant fut Christian ROGGEMANS (athlétisme) à qui
succéda Jacques LECONTE (twirling bâton). Jacques LECONTE représentait donc une
discipline non olympique mais c'est lui qui le premier, aura l'idée de la création
d'une Maison des Sports. Au début des années 90, il était même entré en contacts
avec les élus du Conseil Général de la Somme.

Jacques LECONTE disparaissait brutalement et Brigitte VANDEVELDE lui succédait.

La présidente du CDOS (elle restera en place jusqu'en 1997) réunissait alors les
présidents de comités départementaux (ils étaient 23). Tous allaient dans le même
sens : une Maison des Sports était absolument nécessaire. A l'époque, seul le
football disposait de ses locaux propres ce qui explique qu'au départ, le siège du
CDOS ait été basé au 46 rue Jules Lefebvre. Il y avait donc urgence et la présidente
déclarait à l'époque :

« Une Maison des Sports est absolument nécessaire sinon les bénévoles vont finir par
se démobiliser ».

Le Conseil Général avait plus ou moins donné son accord et avait été envisagée, une
implantation de la Maison des sports au Bon Pasteur à Amiens. Mais entre temps, un
autre organisme décidait de s'y s'implanter.

Etait également évoquée une salle dans le Foyer S N C F rue de la Délivrance à
Amiens, voire d'une autre salle à Doullens et même plus tard à Picquigny. Des
membres du CDOS décidaient alors d'aller visiter une Maison des sports type, dans le
département du Loir et Cher.

En janvier 1992, lors de l'assemblée générale du CDOS Somme, revenait sur le tapis
cette Maison des sports. Dans le Courrier Picard du 23 janvier 1992, nous avions
tiré « La Maison des Sports à Amiens : l'Arlésienne ? »

L'année suivante, le sujet était encore évoqué mais il indisposait l'auditoire tant
les choses trainaient. C'est au cours de cette assemblée générale tenue au
Restaurant le Pré Porus que Marcel GLAVIEUX faisait son apparition au sein du comité
directeur du CDOS. Avant lui, le monde du football avait été bien représenté par
André POUILLY et Yves MERCHER.

A défaut de construire un bâtiment neuf, l'idée de s'installer rue de la Délivrance,
prenait corps.

« Cette Maison des sports permettra au mouvement sportif une action beaucoup plus
efficace » avait déclaré Pierre HARICHAUX, alors vice-président du CROS Picardie et
fondateur de la Société Picarde de Médecine du Sport.

Parallèlement à l'action entreprise dans la Somme par Brigitte VANDEVELDE, cette
idée de la Maison des sports avait été aussi évoquée par .. François de MASSARY qui
était le président du …CROS Picardie.

En 1996, en pleine année olympique, alors qu'il prenait possession de ses nouveaux
locaux situés rue Jean XX111, celui qui était également le président de la
Fédération française de Tir à l'Arc avait souhaité « que cette Maison des sports
soit régionale ».

A cette époque, François de MASSARY avait également déploré que la Picardie n'avait
pas de CREPS et c'était même une des rares régions de France à en être dépourvue.

Aujourd'hui, la Picardie ne possède toujours pas de CREPS.

François de MASSARY souhaitait par ailleurs que soit érigée une Maison des sports
qui était espérée à la fois par le CROS de Picardie et le CDOS Somme. Il y avait
donc un projet commun entre les deux structures et le lieu était même trouvé : il
s'agirait de deux bâtiments qui se trouvaient dans la caserne Friant.

Toutefois, Brigitte VANDEVELDE et le CDOS souhaitaient surtout posséder leur propre
structure, une Maison des Sports qui serait occupée par les comités départementaux.

Succédant à Brigitte VANDEVELDE à la présidence du CDOS, Marcel GLAVIEUX entend dès
lors que les choses aillent vite.

En mars 2000, l'assemblée générale du CDOS se déroule à Poix de Picardie. S'il
évoque l'arrivée de nouvelles disciplines au sein du CDOS, la structuration des
clubs, le statut du bénévole et le développement du sport féminin, Marcel GLAVIEUX
revient à la charge sur la Maison des sports. Il évoque les négociations qui se
déroulent entre plusieurs partenaires : le Conseil général, la Ville d'Amiens, la
Région et la Direction de la Jeunesse et les sports.

Le site reste le même, avec deux bâtiments situés à l'intérieur de la caserne Friant
à Amiens.

Des bâtiments qui seraient vendus par la Ville d'Amiens pour le franc symbolique. Il
s'agit à l'époque d'une information importante qui réjouit alors le monde sportif.
Mais celui-ci va bien vite déchanter.

La question de la Maison des Sports reviendra dès lors sur le tapis, lors de chaque
assemblée générale du CDOS.

Ainsi, en mars 2004, dans le fief même de Christian DE BLANGIE, président du comité
départemental de gymnastique et maire du village, à Méricourt l'Abbé. Cette fois, on
évoque la future création d'une Maison des Sports avenue du général Foy.

« Elle permettra notre expression. Nos activités étaient jusqu'à présent réduites
parce que nous n'avions pas de site fixe » déclare alors Marcel GLAVIEUX.

Nous étions encore loin du but tant devaient régulièrement surgir des problèmes
administratifs.

Ainsi, Philippe CHEVAL alors vice-président du Conseil général, affirmait « que le
plan de financement était bouclé et que le dossier avait été déposé auprès des
services de l'Etat. La Convention avec Amiens-Métropole avait été signée ». Philippe
CHEVAL indiquait aussi que la première pierre de cette Maison des sports serait
posée en 2005 et que 2006 serait celle de la concrétisation. Ah, ces promesses !

La majorité ayant changé au Conseil Général, les membres du CDOS ont désormais
affaire à de nouveaux interlocuteurs.
La première pierrre sera finalement posée le 13 novembre 2009 par le préfet en
présence du Président du conseil général, du Président du conseil régional, du Maire
d'Amiens, du Président du CDOS et du Directeur de la DRDJSCS.

Cette première pierre de la Maison des sports coïncidait avec celle du Dojo
régional.



Christian MANABLE évoquait même le fait que Claude HATTE, membre influent du
CDOS et qui s'était beaucoup investi sur le dossier de la Maison
des sports, n'avait pas été invité officiellement à cette manifestation.

Après avoir franchi les obstacles constitués surtout par des retards dans les
travaux, occasionnés par des entreprises défaillantes, des problèmes techniques et
juridiques, cette Maison des sports qui, selon Gilbert MATHON, vice-président du
Conseil général « n'est pas un sujet de discorde », a enfin pris corps.

Elle est désormais prête à accueillir le monde sportif.

Lionel HERBET




Depuis le 24 juin, c'est mission accomplie.
Le CDOS aura pour mission d'animer cette structure et de gérer son fonctionnement.
22 comités départementaux et ligues prendront tour à tour possession de leurs locaux durant le mois de juillet.



RECHERCHE



PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

ASSEMBLEE GENERALE DU C.D.O.S. DE LA SOMME...


La prochaine Assemblée Générale aura lieu le :
jeudi 27 février 2020


Elle sera précédée d'une Assemblée Générale Extraordinaire...

Rendez vous donc à 18h à la Maison des Sports...

C.R.I.B. DE LA SOMME

NOUVEAU !

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PARTENAIRE :

PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

Plaquette terre de Jeux 2024

SPORT ET PARTAGE...


Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

"LA SOMME DES OLYMPIQUES"

DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...

PARTENAIRE :