TOUTE L'ACTU >

GRAND PRIX DE LA SOMME...




2012 ne restera pas dans la mémoire de Jimmy CASPER qui est toujours en septembre, à la recherche d'un succès. On pensait que son passage au sein d'une formation de haut niveau serait pour lui un excellent tremplin. Finalement, il n'en fut rien.

Les occasions de gagner sont donc rares d'ici au mois d'octobre. Jimmy s'est promis de réaliser un grand Tour de la Somme et on souhaite qu'il soit placé dans les meilleures conditions. En tout cas, il fait tout pour être en forme le 14 septembre. Ce mercredi, il a participé en Belgique au Grand Prix VAN STENBERGEEN et après l'arrivée, il a fait du « rab », soit une bonne cinquantaine de kilomètres.

Visiblement, Jimmy a faim. Explications :
« C'est clair que je suis toujours motivé quand je viens courir chez moi. Mais cette année, c'est quand même particulier car aujourd'hui, je n'ai toujours pas gagné la moindre course. C'est exceptionnel et suffisamment rare pour que ce soit souligné.
« Je pense que ma condition est bonne en ce moment. J'aimerais donc en gagner une d'ici à la fin de saison et si c'était justement le Grand Prix de la Somme, ce serait vraiment sympa.
« Pourquoi, je n'ai pas réussi à m'imposer au sein de l'équipe AG 2 R ? En tout cas, ce ne sont pas mes équipiers mais plutôt un état d'esprit qui ne me convient pas.
« Je n'ai pas encore regardé le parcours. Je pense que le final sera usant et pas aussi simple que cela. Mais je vais regarder sur le site internet de PSP.
« Ma fin de saison sera la suivante. Dimanche, je dispute le Grand Prix de Fourmies mais la veille, je vais à la Picarde de mon ami Henri SANNIER. Ensuite, Isbergues, le Franco-Belge, Binche-Tournai-Binche, Paris-Bourges et Paris-Tours ». Evidemment, Jimmy sera au Prix Jean Renaux le 12 octobre.

Quant à son avenir, aujourd'hui, Jimmy est dans le flou total. Il quitte l'équipe AG 2 R et comme on le dit régulièrement dans le monde du foot, il étudie toutes les propositions qui arrivent. Mais elles ne sont pas nombreuses au point que Jimmy lâche « il n'y a rien de concret ». Le coureur de Montdidier a toutefois un manager qui contacte les équipes. Rien n'est simple. Aussi, Jimmy est prêt à aller courir dans une formation étrangère. « Si je n'ai pas de proposition en France, oui, j'irais à l'étranger ». On lui souhaite de décrocher un contrat pour 2 013 et c'est pourquoi, sa fin de saison sera importante.

Lionel HERBET



GRAND PRIX DE LA SOMME : ARNAUD DEMARE « D'abord, me faire plaisir et faire plaisir à mes supporters »


Champion du monde espoirs l'an dernier, le Beauvaisien Arnaud DEMARE a largement confirmé son potentiel et ses qualités de sprinter et ce dès le mois de février lorsqu'il remportait ses premiers succès le premier sur les routes du Qatar. Sa première saison professionnelle dépasse toutes les espérances puisqu'il en est à six victoires, la dernière lors d'une épreuve U C I en Allemagne à Hambourg. Arnaud DEMARE a également disputé le Tour d'Italie qu'il n'a pu terminer, participé aux Jeux Olympiques de Londres (30e) ta ndis que sa plus grosse déception aura été le championnat de France puisqu'il a pris la deuxième place, ratant le maillot tricolore pour quelques centimètres seulement.

En cette fin de saison, le jeune coureur de l'équipe de Marc MADIOT qui vient de fêter ses 21 ans, va avoir l'occasion de disputer deux épreuves dans la Somme : le Grand Prix de la Somme le vendredi 14 septembre entre Ham et Albert et ensuite le Prix Jean Renaux à Amiens le vendredi 12 octobre.
Ce sera même sa dernière course d'une année 2012 bien remplie.

Nous avons pu joindre au téléphone Arnaud DEMARE qui nous a fait part de son degré de forme et de motivation avant le rendez-vous du G P de la Somme.
Le Beauvaisien viendra avec l'intention de s'imposer à Albert, au terme d'une course de 200km.
« Pouvoir participer au Grand Prix de la Somme, est pour moi, l'occasion de voir le public qui me suit et mes fans sur le bord des routes. Cela me fait évidemment plaisir. Pour l'instant, je n'ai pas eu l'occasion de m'intéresser au parcours. Vous me dites qu'il y a une longue ligne droite avant l'arrivée à Albert, cela peut-être intéressant pour moi dans l'hypothèse d'une arrivée au sprint. En tout cas, je vais faire de mon mieux mais je n'ai pas la prétention de dire que je vais gagner d'avance. Je viens au Tour de la Somme pour me faire plaisir et aussi faire plaisir au public.

« Mais il ne faut pas oublier que nous sommes en fin de saison et la motivation joue beaucoup. La saison a été très longue pour moi. J'ai beaucoup donné mais il me reste encore de la réserve pour bien la finir. Ma saison va s'achever le 6 octobre. Je serai également au prix Jean RENAUX qui a été repoussé par les organisateurs. Ce sera super pour nous coureurs d'offrir un spectacle au public sur un circuit relativement plat et en ville.Ce sera agréable d'y participer.
« Avant le Grand Prix de la Somme, je vais participer à Paris-Bruxelles, le Grand Prix de Fourmies, un critérium le lundi soir à Hellemmes près de Lille, et après le Tour de la Somme, le Grand Prix d'Isbergues, le Franco-Belge sur quatre jours fin septembre, Paris-Bourges et pour terminer Paris-Tours.
« Quant aux championnats du monde, j'avoue qu'ayant beaucoup donné cette saison, je pense qu'en raison du circuit dur par rapport à mes capacités, compte tenu de la saison que j'ai réalisée, je ne me vois pas ajouter autre chose.
« Quant aux vacances, je vais les prendre après le Prix Jean RENAUX ».

Enfin, nous n'avons pas voulu terminer cet entretien sans demander à Arnaud DEMARE ses impressions sur les Jeux Olympiques et l'épreuve sur route qu'il a disputée à Londres :
« D'abord, les Jeux c'est un évènement qui n'intéresse pas que le cyclisme mais le sport en général. C'est hyper médiatisé. Le spectacle fut grandiose et j'ai constaté qu'il y avait une grande famille sportive. J'ai des souvenirs plein la tête ».


Lionel HERBET





Beaucoup de monde ce mercredi matin 5 septembre, pour la présentation officielle de la 27e édition du Grand Prix de la Somme, organisé par Promotion Sport Picardie avec l'appui du Conseil Général de la Somme.

C'est du reste dans l'Hôtel du Président, situé rue Lamarck à Amiens, que s'est déroulée cette manifestation.
Il appartenait au président du Conseil général Christian MANABLE d'ouvrir la réunion et de camper le décor de cette épreuve inscrite au calendrier de l'U CI et qui, cette année, tout come l'an dernier du reste, se situe une semaine avant les Championnats du monde.
« Bienvenue dans cet Hôtel du Président, a indiqué Christian MANABLE. Mais sachez que nous ne menons pas pour autant la vie de château. C'est d'abord un lieu de réunion ».

Le président a remercié tous ceux qui de près ou de loin, participent à l'organisation de la course. Il a insisté surtout sur le travail réalisé par les bénévoles. Il a aussi regretté que cette année la course ait oublié le centre et l'ouest du département mais s'est réjoui que le parcours empruntait notamment le célèbre Circuit du Souvenir avec notamment un passage à Thiepval et qu'il longeait une bonne partie le fleuve Somme.
Et de conclure « Le Grand Prix de la Somme contribue à la promotion du cyclisme qui occupe une place importante dans notre département. C'est une vraie fête populaire ».

Hubert LOUVET a pris alors la parole en soulignant le fait que PSP n'était pas seulement concerné par le cyclisme comme en témoigne la présence de Marcel GLAVIEUX qui a eu le plaisir de revoir Brigitte VANDEVELDE pour la prochaine organisation des 100Km de course à pieds. Mais le président s'est projeté vers l'avenir et plus particulièrement l'année prochaine. En effet, le Grand Prix de la Somme sera inscrit au calendrier de la Coupe de France. « C'est notre bâton de maréchal » s'est plu à ajouter Hubert LOUVET.

Le secrétaire général de PSP Gérard FREY a quant à lui détaillé le parcours, plat dans la première moitié et plus accidenté ensuite tandis notre ami Thierry ADAM a détaillé la participation qui verra 16 équipes et 128 coureurs au départ. Il a beaucoup insisté sur la présence d'Arnaud DEMARE qui sera l'épouvantail, le grand favori surtout si l'arrivée se joue au sprint. A Albert, la ligne sera au bout d'une longue ligne droite de mille mètres. « Ne cherchez pas le vainqueur » a même ajouté persuasif Thierry ADAM.

A noter que ce Grand Prix de la Somme verra le vendredi 14 septembre, la traversée de 55 communes et que le départ aura lieu à Ham avec arrivée à Albert.

Le C D O S était représenté à cette présentation officielle par son président Marcel GLAVIEUX qui a revu avec plaisir Brigitte VANDEVELDE, ancienne présidente du CDOS mais qui aujourd'hui est membre de P S P.

Lionel HERBET



RECHERCHE



PROGRAMME DE FORMATION 2020 :

DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI...

ASSEMBLEE GENERALE DU C.D.O.S. DE LA SOMME...


La prochaine Assemblée Générale aura lieu le :
jeudi 27 février 2020


Elle sera précédée d'une Assemblée Générale Extraordinaire...

Rendez vous donc à 18h à la Maison des Sports...

C.R.I.B. DE LA SOMME

NOUVEAU !

FACEBOOK DU C.D.O.S. SOMME

PARTENAIRE :

PLAQUETTE TERRE DE JEUX 2024

Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

Plaquette terre de Jeux 2024

SPORT ET PARTAGE...


Cliquez ci-dessus pour télécharger la plaquette.
Pour des renseignements complémentaires n'hésitez pas à contacter Clément au 03.22.47.34.96
Cliquez ici pour télécharger la demande d'aide.

"LA SOMME DES OLYMPIQUES"

DIAPORAMA DU COLLOQUE : "PARTENARIATS PRIVES : COMMENT SE MOBILISER EN TANT QU'ASSOCIATION SPORTIVE..."


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DIAPORAMA...

PARTENAIRE :